(11) Archives départementales de l’Aude

11

Les Archives départementales de l’Aude seront disponiblent en ligne d’ici 2012.

Valérie N’Guyen, en charge de la communication au conseil général de l’Aude,

affirme que ce projet est déjà bien avancé, et que des appels d’offre sur la construction

du site qui devrait héberger les archives vont bientôt être lancés.

Le travail de numérisation étant bien avancé.

Ainsi il serait effectif d’ici 2012.



Partage.

11 commentaires

  1. Je ne suis pas audoise, pour autant, je trouve que cette remarque est un peu déplacée, peut-être s'agit-il de l'humour ? Les employés des AD de l'Aude ne sont sans doute pas "espatarées" près du radiateur à attendre que tout cela se passe.
     
    D'autres AD ne sont pas encore en ligne.
    Bien sûr, il est plus facile de faire de la généalogie à coup de grand clic que de se déplacer.

  2. bonjonr toujours facile de dire qu'il faut se deplacer quand on est à coté!… oui, on attends la mise en ligne de l'aude et des autres aussi… a+

    • bonjour  , tous ceux nés dans la haute vallée savent qu' ils sont toujours les derniers servis. Avec l habitude nous ne sommes plus surpris . Nous savons attendre , et si Nicole avait une idée du cout des déplacements , elle se tairait et continuerait à travailler pour nous servir. j ai envie de consulter mon acte de naissance de mon vivant!!!  

  3. Bonjsoir à tous,
    Je ne souhaite surtout pas me faire donneur de leçons mais parfois, mes dents grincent à lire certains qui sont capables d'agresser même verbalement leur prochain pour de si futiles petites choses.
    Non les AD de l'Aude ne sont pas les dernières à numériser en France, et quant bien même le seraient-elles qu'il faut un premier et un dernier. et la qualité avec. Je suis de Bourgogne et j'en attend autant de mon petit coin du Nivernais que de la vôtre puisque mon père à des arrières grands parents du cher limitrophe et de l'Aude. et des aïeux de Bretagne, et ..et  ..
    Il reste que le coût de ces campagnes de reproduction est à la charge de tous, y compris ceux qui ne sont pas interessés par la généalogie. Et que cette passion; somme toute élitiste;  n'autorise pas tous les caprices ni tous les coups de dents.
    Oui il y à des gens plus proches de ces contrées dont nous convointons les états civils et certains habitent au pieds des bâtiments d'archives. Il y aurait même des concièrges dans certains dépôts qui seraient amateur de généalogie et qui vivraient DANS ces dépôts, les S…!  il faudrait songer à leur couper la tête, ou du moins les doigts.
    OUI encore, de malheureux amateurs vivent loin de ces sanctuaires et doivent attendre un peu sinon beaucoups pour consulter leurs actes en ligne. Mais C'est ainsi. la vie est faite de frustrations.
    Je connais une petite fille gravement malade qui se bat chaque jour et chaque nuit pour un destin meilleur, si elle à un destin. Elle aussi connait les Urgences, mais pas les mêmes. Ca peux faire démago, mais ça ramène aux vrais choses.
    Je sais aussi combien de fonctionnaires mal payés sont mobilisés dans les dépôts pour numériser en interne ou préparer à l' externe ces millions de pages que nous consulterons ensuite tranquillement depuis chez nous, un jour.
    Alors patience et raison gardée sont sans doute difficiles à concilier pour certains, mais c'est ainsi. et que les esprits chagrins demandent aux sociètés privées (ou réclament sur le même ton qu'ils utilisent façe aux services publics) qui réutilisent les données publiques si elles sont prêtes à engager personnel et argent dans l'aventure. pour un coût total exhorbitant et un rendement commercial inexistant, hormis le plaisir du service rendu qui anime encors et toujours la majorité des fonctionnaires.
    Patience, patience.

  4. :sad: Avec pléthore de personnels au Conseil Général, rien n’est encore disponible au niveau des archives. Ce département est à la traîne sur bien des sujets. Quel dommage!

  5. sénégas boscher le

    où en est on le 18.12.2012 sur l’informatisation des archives audoises ( état civil, cartulaires,compoix,notaires”?° quand pourra t on les consulter en ligne? vivant en bretagne ne peut me déplacer éaisemment

Envoyer un commentaire